Mes astuces pour conserver un pull toujours au top!

Quelles sont les bases à connaître pour conserver un pull toujours au top ?

A vrai dire l’hiver ce n’est pas trop ma saison préférée mais s’il y a bien une chose que j’adore par-dessus tout c’est de pouvoir ressortir mes jolis pulls et croyez-moi j’en ai une belle collection !

Je peux donc dire que je suis un peu « experte » en la matière : le mohair, l’alpaga, le cachemire, le mérinos, la laine mélangée … Chaque pull a sa propre caractéristique et j’ai appris au fil du temps à les bichonner pour les conserver le plus longtemps possible au top !

Alors peut-être que vous connaissez déjà quelques trucs ? je vais donc vous apporter ma modeste contribution en espérant vous apporter l’astuce ultime à laquelle vous n’auriez pas pensé !

Comment faut-il les nettoyer ?  

Je suis persuadée que la plupart d’entre vous suivent les indications à la lettre des étiquettes et préconisent un lavage à la main long et fastidieux.

J’ai d’ailleurs suivi également le mouvement au début.

Ma collection de pull s’agrandissant au fil des années j’ai vite jeté l’éponge ! Laver un pull à la main ça peut passer, mais quand il y en a trop ça devient vite une corvée !

De plus attention à l’essorage à la main ! on a tendance à serrer un peu trop et à abîmer les fibres de laine.

Voici quelques astuces indispensables:

→ Lavage en machine

La première astuce c’est de les laver en machine .

OUI c’est possible si bien sûr on effectue les bons réglages et l’on prend des précautions. Lavez vos pulls  en programme « laine » à froid et vérifiez bien que la durée de lavage n’excède pas la demie heure .

Pensez également pour les fibres les plus fragiles comme le kid mohair ou le baby alpaga à les mettre dans des filets de protection pour éviter les frictions.

Le pull en cachemire, adore l’eau et d’ailleurs certaines grandes marquent vous conseillent de laver ce genre de pull à la machine car ça  les entretient parfaitement bien !

N’oubliez pas de régler l’essorage à maximum 600 tours : un essorage trop fort pourrait abîmer la laine et par contre un essorage trop bas pourrait déformer la laine avec le poids de l’eau restant .

Même si cela paraît évident, utiliser une lessive adaptée pour les lainages avec ou sans adoucissant .

Enfin même si le programme est à l’eau froide, pensez à mettre une lingette anti transfert de couleurs pour éviter que les pulls de couleurs vives ne dégorgent sur les autres ! C’est du vécu et j’ai eu beaucoup de mal à récupérer mon joli pull crème qui était ressorti rose !    

→ Séchage à plat

Il faut éviter de sécher son pull sur un cintre car la laine est une fibre qui lorsqu’elle est mouillée est gorgée d’eau. Le risque c’est la déformation surtout au niveau des épaules.

Par ailleurs attention aux  pinces à linges qui vont laisser des marques et pourraient endommager votre joli pull. Je vous conseille  donc de  glisser de l’essuie-tout ou des cotons démaquillants par exemple entre le pull et la pince à linge pour préserver la fibre.

Certaines ont essayé de se distinguer en utilisant une essoreuse à salade pour présécher sans risques ; c’est une idée originale que j’avoue ne pas avoir testé !

Le séchage à plat reste la meilleure option , à l’air libre posé sur une serviette de bain.  

→ Aérer ses pulls

Vous allez me dire à quoi ça sert d’aérer son pull ? Figurez-vous que ça le nettoie !

La laine comme le cachemire et les fibres naturelles possèdent des propriétés exceptionnelles. En effet si vous exposez votre pull à l’air libre il va s’auto-nettoyer au contact de l’oxygène et exit les mauvaises odeurs.

Ce constat va vous permettre d’espacer vos lavages en machine ou à la main, car cette action trop répétée finit tout de même par user l’aspect de votre pull et provoquer des bouloches.

Je vous conseille également de ne pas porter le même pull 2 jours de suite. Vous l’aérer 24h, et pourrez le porter le surlendemain.

De cette façon vous pourriez remettre 5 fois de suite voir plus vos lainages favoris tout en leur garantissant une longue vie de bon et loyaux services !

La vapeur pourrait également contribuer à assainir la laine et la nettoyer sans agressivité. Pensez au programme vapeur de vos fers à repasser ou  votre steamer 😉   

Comment entretenir vos pulls et éviter les bouloches?

Alors si vous avez suivi ces conseils jusqu’à présent, il se peut que vous ne soyez pas trop confrontée au problème des bouloches.

Néanmoins on ne peut pas éviter les frottements lorsqu’on porte « son précieux » , même si vous en prenez soin il y aura fatalement un moment ou vous devrez agir pour éviter que le mal ne se propage .

J’en parle comme d’un ennemi car les bouloches c’est vraiment pas terrible et même un joli pull de qualité y perdra tout son charme.

Pour vous aider vous avez plusieurs possibilités en fonction du type de laine.

→ Les spécialistes du cachemire préconisent un peigne à poux. En gros vous passez le peigne délicatement en tendant votre pull et le tour est joué.

→Pour les mailles plus fines et aériennes comme le mohair j’aurais tendance à préconiser de les enlever à la main, c’est assez long et fastidieux mais le résultat sera parfait !

→Vous pourriez opter pour les rasoirs spécial bouloche : il y en a des manuels avec un genre d’embout en fer :

http://: https://www.shop-story.fr/linge-de-maison/1369-rascol-rasoir-anti-bouloches-compact-et-manuel.htmlqui telle une pierre ponce accrochent  les bouts de laines ou bien des électriques qui eux rasent littéralement la laine qui dépasse.

Je dirais qu’il faut se servir des deux modèles et les utiliser en fonction du type de maille, de laine etc.  

→Vous pourrez également trouver à l’achat des brosses spéciales pour mohair qui permettent de restaurer votre cardigan ou pull manuellement et de manière délicate.        

En revanche,   pour les fils tirés par mon chat, je n’ai pas vraiment trouvé de solution… Si ce n’est de rentrer la maille tirée à l’intérieur et faire comme si de rien n’était !   

Comment les stocker pour la saison?

S’il y a une chose à prendre compte c’est que vos pulls doivent être tous lavés avant le stockage.

Par précaution, je vous conseille également de passer vos pulls au congélateur 24h pour tuer les mites et les larves éventuelles. La méthode est radicale et cela évite bien des déconvenues lorsque nous retrouvons nos pulls avec des trous la saison suivante.

Enfin afin de les protéger convenablement, utilisez les housses de stockage qui prennent peu de place lorsque l’air est entièrement aspiré.

C’est une extraordinaire invention, pour les collectionneuses de vêtements comme moi qui ne trouvaient plus de place pour tout ranger ! De plus le fait de mettre ses pulls en quelque sorte sous vide, les préserve de l’humidité et les mauvaises odeurs.

Pensez également que les mites détestent la lavande et l’huile essentielle de cèdre ! Rien ne vous empêche de rajouter des sachets de lavande séchées dans vos housses de stockage ou dans vos armoires

Comment faire si votre pull a rétréci au lavage ?

Malgré toute notre bonne volonté et nos précautions, il arrive parfois le malencontreux accident !
Et puis l’on se retrouve avec un pull qui a perdu 2 ou 3 tailles avec une laine feutrée sans savoir comment faire…

Mon conseil premier, c’est de penser à votre après-shampoing : tremper votre pull dans une bassine d’eau tiède avec de l’après-shampoing et patientez plusieurs heures.
Toutes les heures, pensez à étirer votre pull pour qu’il reprenne sa forme initiale. Ensuite,  rincez à l’eau claire avec un peu de vinaigre blanc. Séchez, à plat sur une serviette et croisez les doigts !   

Dans la même ligne de pensée,  vous pouvez faire tremper votre pull uniquement avec du vinaigre blanc pendant toute une journée en ayant pris soin de l’étirer toutes les heures.  
Les remèdes de grand- mère évoquent aussi de tenter avec de la glycérine à raison d’une cuillère à soupe par litre d’eau froide. 

Pour avoir expérimenté, je dirais que les chances de réussite sont de 50/50 . Cela dépend du type de laine, du nombre de degrés auquel il a été exposé (un lavage à 60 degrés par exemple est difficilement rattrapable!)  

En conclusion

La saison des pulls touche bientôt à sa fin , du moins dans le sud de la France où je vis , il commence déjà à faire de belles journées et les gros pulls d’hiver seront bientôt rangés.

Mais pour prolonger les plaisirs, vous pouvez toujours porter les pulls mi-saison colorés qui évoquent le Printemps et la bonne humeur.

J’adore porter des couleurs gaies, ça met de très bonne humeur ! 

Si vous êtes comme moi voici une petite sélection que vous pourrez trouvez sur ma boutique →

https://www.signorinastella.fr/vetementsfemme/les-pulls-et-gilets/pull-esmee-taille-unique.html

https://www.signorinastella.fr/vetementsetoiles/les-pulls-et-gilets-1/titre-du-produit-1.html

https://www.signorinastella.fr/vetementsetoiles/les-pulls-et-gilets-1/pull-elvis-taille-unique.html

A bientôt

Signorinastella

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous avez aimé ? Suivez nous et partagez :-)